« Que dois-je faire si un camarade de classe cherche à m’intimider ou me harcèle parce qu'il croit que je suis sans papiers? », « Que dois-je faire si je vois un étudiant agressé ou harcelé parce qu'il/elle est Latino ou immigré(e)? », voici quelques-unes des questions qui pourraient rester sans réponse pour les étudiants et enseignants confrontés à l'intimidation scolaire et au harcèlement fondés sur l'origine ethnique, l'origine nationale ou le statut d'immigration.

Pour répondre aux nombreux cas de harcèlement dans les écoles signalés dans les semaines suivant l'élection présidentielle, dont beaucoup en lien avec le statut d'immigrant réel ou perçu d'un élève, le syndicat NEA et l’organisation MALDEF ont publié une foire aux questions offrant des réponses aux étudiants, aux enseignants et aux services sociaux sur les droits des personnes souffrant d'intimidation ou de harcèlement et ce qui peut être fait pour résoudre le problème.

Le guide invite également les lecteurs à contacter MALDEF pour signaler tout incident qui ne ferait pas l’objet d’une prise en charge adéquate au sein d’un établissement, en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le guide existe également en espagnol.