Depuis plusieurs années, le syndicat de l’éducation Gewerkschaft Erziehung und Wissenschaft (GEW) soutient et participe à travers des initiatives nationales et locales organisées par ses membres sur le terrain, aux semaines internationales contre le racisme (Internationale Wochen gegen Rassismus).

Cette année, l’initiative se déroule du 13 au 26 mars avec plus de 80 organisations participantes sous la bannière « 100% dignité humaine, ensemble contre le racisme »("100 Prozent Menschenwürde - Zusammen gegen Rassismus").

Le 21 mars, Marlis Tepe, la présidente du syndicat, a participé à l’initiative ‘Prominent gegen Rassismus’, mettant en avant dans son intervention la responsabilité spéciale des enseignants et personnels de l’éducation et la nécessité de les soutenir dans ce combat. Le syndicat a aussi participé à la production d’un pack éducatif fournissant aux enseignants des ressources pédagogiques pour aborder la question du racisme en classe.

Le syndicat est engagé de longue date sur ces questions : dans les années 1990, il a soutenu la fondation du réseau "Schule ohne Rassismus – Schule mit Courage" (Ecole sans racisme – école avec courage), qui compte à présent plus de 2000 établissements scolaires.

La campagne en cours "Schule für alle" (l’école pour tous), développée en collaboration avec Jeunes sans frontières, les « conseils de réfugiés » et l’association Gelbe Hand concerne plus particulièrement le droit à l’éducation des réfugiés. Un prix est décerné chaque année à un étudiant en cursus professionnel qui se mobilise contre le racisme.

Plus d’informations sur les activités du syndicat GEW concernant la lutte contre le racisme sont disponibles ici (en allemand).