Le lundi 24 Octobre, le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire a appelé le gouvernement des États-Unis à abolir la détention obligatoire des migrants, en particulier les demandeurs d'asile, quel que soit leur pays d'origine.

A l'issue de sa première visite officielle dans le pays, le groupe d'experts a déclaré que "la détention obligatoire des migrants, en particulier des demandeurs d'asile, est contraire au droit international", exhortant les autorités à veiller à une évaluation individuelle de la détention des demandeurs d'asile: femmes, hommes et enfants.

"Alors que la détention d'immigrés devrait être civile, autrement dit non-punitive, sur le terrain, nous avons observé lors de nos visites à divers centres de détention que les gens sont détenus dans des conditions punitives qui sont souvent impossibles à distinguer de celles applicables aux personnes soumises à une sanction pénale", a déclaré le la délégation d'experts des droits humains Seong-Phil Hong, José Guevara, et Leigh Toomey.

"La détention des migrants semble être mise en œuvre comme moyen de dissuasion à l'immigration et à la poursuite de demandes d'immigration légitimes," soulignent les experts. «Les migrants qui revendiquent vigoureusement une amnistie doivent faire face à des périodes de détention beaucoup plus longues que ceux qui reconnaissent la mesure d'éloignement les visant, ayant par la suite un dossier d'entrée qui peut constituer la base d'un futur refus à accéder au territoire. En outre, la détention obligatoire peut entraîner des demandeurs d'asile à retirer des revendications légitimes ".

Le Groupe de travail a également exprimé sa préoccupation au sujet de la pratique de séparation des familles et a exhorté le gouvernement américain de mettre fin à la détention des familles et des enfants, y compris les enfants non accompagnés, dans le contexte de la migration et de faire des efforts concrets pour explorer des alternatives à la détention.

La déclaration complète émise à l'issue de la mission du groupe de travail est disponible ici.

 

Source: http://www.ohchr.org/EN/NewsEvents/Pages/DisplayNews.aspx?NewsID=20749&LangID=E