Le Département d’Etat américain assure la gestion d’un programme d’échange, composé de 15 catégories, dont l’une s’adresse aux enseignant(e)s.  Le programme organise chaque année des échanges interculturels pour des milliers de personnes à travers le monde, comme en témoignent les 1 208 visas délivrés aux enseignant(e)s en 2011.  Cette initiative diplomatique populaire lancée par le gouvernement est structurée de manière à pouvoir s’appuyer sur des promoteurs sélectionnés, chargés de recruter des participant(e)s et de les placer dans des écoles américaines.  Bien que la plupart des promoteurs officiels soient des écoles ou des directions de l’Education, certains sont des entreprises privées.  Historiquement, le sponsor qui a pourvu le plus de postes via ce programme d’échange est le VIF Education.   

Le VIF a été fondé en 1998 en tant que faculté internationale pour les séjours à l’étranger, pour permettre aux élèves d’étendre leurs connaissances des cultures de notre monde. Bien que le VIF soit au départ un programme d’échange linguistique pour enseignant(e)s, les administrateurs/trices ont commencé, durant une période de pénurie d’enseignant(e)s aux Etats-Unis, à se servir de l’agence pour combler les déficits dans les branches pour lesquelles il est difficile de trouver du personnel.  Suite à un remaniement du programme qui ne répondait plus aux attentes des enseignant(e)s, la satisfaction des participant(e)s s’est amenuisée, et le VIF a finalement décidé de recentrer la société sur ses activités fondamentales. 

Aujourd’hui, le VIF recrute exclusivement des effectifs parlant chinois et espagnol et considère les écoles comme des centres d’apprentissage mondiaux où le personnel enseignant international joue le rôle d’ambassadeur culturel auprès des écoles et des communautés du pays d’accueil. Le VIF s’implique aussi activement dans des initiatives multipartites en vue de développer un Code d’éthique américain pour le recrutement international du personnel enseignant. Plus de 700 enseignant(e)s du VIF, ancien(ne)s et actuel(le)s, ont répondu à l’enquête liée au rapport « Garantir des droits en matière de migration et de mobilité du personnel enseignant ». Plus de 90 % d’entre eux/elles ont déclaré que leur contrat leur semblait équitable et que le programme répondait ou était supérieur à leurs attentes.

Plus informations

Fricano, Mike. “Teachers from China overcome culture shock in the classroom.” UCLA Today, August 1, 2013.